CHOISISSEZ VOTRE VOL EN MIG-29

(cliquez sur les images pour en savoir +)

Vol en MiG 29

Vol Acrobatique en MiG-29

Ce vol test acrobatique en MiG-29 vous permet de découvrir les sensations et la puissance de cet avion de chasse à travers un programme de voltige de 25mn.

vol supersonique en mig29

Vol Supersonique en MiG-29

Faites un vol en avion de chasse Mig 29 Fulcrum et brisez le mur du son. Ce vol sur Mig 29, vous permettra de faire un programme acrobatique et de Mach 1.1.

vol stratospherique

Vol stratosphérique en MiG-29

Faites un vol jusqu’à la stratosphère en MiG-29, en dépassant le mur du son et en finissant par un programme acrobatique. Ce vol de 40 à 50mn est tout simplement extraordinaire.

vol-suborbital mig 29

Entrainement au vol suborbital

Idéal pour ceux qui veulent découvrir toutes les sensations du vol suborbital avec un programme complet alliant un maximum de sensations sur un programme de 50mn en MiG-29

SPECIFICITES DU MIG-29

Version : MiG-29 Fulcrum
Motorisation : 2 Klimov/Sarkisov RD-33
Puissance : 2x 5000 kgp en sec, 2x 8300 kgp en PC
Envergure : 11,36 m
Longueur du fuselage : 17,32 m
Hauteur au sol : 4,73 m
Surface alaire : 38 m²
Masse à vide : 10 900 kg
Masse maximale : 18 500 kg
Plafond pratique : 17 000 m
Distance franchissable : 1 500 km
Vitesse maximale : Mach 2,30
Equipage : 1 pilote (2 pour avion d’entrainement)

Le Mig 29 est un avion de chasse à part et à bien des égards. Replongeons-nous dans le temps de la guerre froide. En 1969, les Etats-Unis lancent les projets qui donnèrent naissance au F-15 et F-16. L’aviation russe d’alors commence à s’essouffler, avec des Mig 21, Mig 23, Su-15 et Su-17. L’URSS lance alors le projet du Sukhoi 27, mais son prix très élevé – et les finances de l’état ne sont pas au beau fixe à l’époque, empêche de généraliser le projet. C’est alors que Mikoyan Gourevitch propose le projet du Mig 29. Un avion qui devait être agile, léger, puissant, performant et plus économique.

Le Mig 29 fut développé sur le principe d’un avion tactique et polyvalent. D’abord baptisé « Ram L » par l’OTAN, on le connait surtout sous l’appellation « Fulcrum ». Son premier vol d’essai eu lieu en 1977, et très rapidement il fallut faire certaines modifications pour augmenter ses performances et sa fiabilité. La production commença donc en 1983, mais les Etats-Unis purent clairement identifier l’avion lors du passage d’une escadrille de Mig 29 en Finlande en 1986. Et ils purent tout de suite savoir que c’était l’avion à abattre.

Le Mig 29 est un avion extrêmement agile, spécialement avec son système de « thrust vectoring » qui permet de modifier la direction des tuyères et d’apporter une manœuvrabilité supplémentaire à l’avion de chasse. Les Etats-Unis eurent si peur de cet avion qu’ils en achetèrent sur le second marché en 1997 – des avions qui devaient être vendus à l’Iran et la Moldavie – pour éviter qu’il ne tombent dans de mauvaises mains. Car le Mig 29 est également capable de transporter la bombe nucléaire… Le MiG-29 est un excellent chasseur avec une signature radar très faible et qui peut effectuer des virages à forts facteurs de charge malgré l’absence de commandes de vol électriques assistées par ordinateur. Le Fulcrum est capable de viser et battre plusieurs objectifs d’attaques à la fois. Son principal défaut est sa faible autonomie qui le confine surtout à la défense du territoire plutôt qu’aux missions d’attaque. Cependant ce défaut est en partie compensé par le fait qu’il peut opérer très près de la ligne de front sur des terrains très sommairement aménagés en herbe grâce à ses entrées d’air pouvant être obturées et ses pneus à basse pression. Les variantes récentes lui ont donné plus de polyvalence en améliorant ses capacités air-sol, faisant de lui un véritable équivalent du F-16.

Vol en Mig 29