Un budget militaire US renforcé

24 Mai Un budget militaire US renforcé

Donald Trump a présenté sa loi de finances pour 2018 et consacre une part importante du budget à la Défense. Il souhaite allouer près de 640 milliards de dollars à ce poste de dépense, une augmentation estimée à 52,4 milliards par rapport à 2017. Cette hausse des dépenses envisagée par le Président vise à renforcer les moyens des forces armées et à les entraîner davantage. L’ambition principale est de les préparer au mieux à faire face aux menaces futures. Le budget défense couvre également les acquisitions de matériels, la hausse des effectifs militaires, le plan de hausse des rémunérations, les couvertures sociales des militaires… Sur le plan des équipements, l’année 2018 prévoit l’acquisition de 70 F-35, pour une valeur de 10,3 Md$, de 15 ravitailleurs KC-46 pour un montant de 3,1 Md$ et de bombardiers B-21 pour 2 Md$. 61 hélicoptères Apache (1,4Md$) et 48 Black Hawk (1,1 Md$) viendront également renforcés les moyens de Défense des Etats-Unis. Les domaines terrestre et naval ne sont pas en reste. L’achat de porte-avions, de destroyers, de sous-marins ou de véhicules tactiques est aussi prévue. Le budget défense couvrira également la hausse des effectifs (+ 3 975 pour l’US Air Force). Autre poste de dépense conséquent, les opérations extérieures et la maintenance, qui représentent 223,3 Md$. D. Trump souhaite mobiliser davantage de moyens pour les opérations en Afghanistan, en Irak et en Syrie. De même, la dissuasion en Europe de l’Est ne doit pas être mise de côté. Finalement l’objectif général est de développer les moyens de l’armée. « Ces dernières années le domaine militaire s’est réduit et l’entraînement, la maintenance et la modernisation ont été reportés, aboutissant à une dégradation de la disponibilité des moyens des forces armées », rapporte le Department of Defense. Les moyens de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) doivent aussi être renforcés.