Découvrir l’avion de chasse Rafale

20 Déc Découvrir l’avion de chasse Rafale

Le Rafale est un avion de chasse magnifique. Petit focus sur cet appareil unique au monde, pour ceux qui le connaîtrait mal. L’un des plus importants avions de combat du début du 21ème siècle, le Dassault Rafale français peut être à la fois un appareil terrestre pour l’armée de l’air ou un appareil embarqué pour l’aéronavale. Le Rafale est en matière d’avion de combat de premier rang, le plus récent produit de l’industrie aéronautique de la France qui peut se prévaloir déjà de nombreuses réussites dans ce domaine depuis des décennies. En réalité, le Rafale présente une première originalité parmi les avions de combat produits actuellement en série en étant un produit purement national alors que de nombreux autres pays de nos jours ont préféré la coopération internationale afin de partager les coûts d’étude et d’industrialisation exorbitants. Cependant, le Rafale démontre aussi que ce processus s’étend forcément sur une très longue période. Conçu comme le successeur de plusieurs types d’avions de combat français de première ligne, le Rafale a débuté sa carrière dans les années 1980 sous la forme du démonstrateur Rafale A. Cet avion unique fit son premier vol le 4 juillet 1986. Doté à l’origine d’un réacteur américain GE F404 à double flux, il fut ensuite remotorisé avec des Snecma M88 à double flux français qui équipent les avions de série actuels. Des tentatives visant à attirer des coopérations internationales ont été faites à la fin des années 1980, mais en vain et la France a poursuivi seule ce programme. Un lancement du Rafale en production fut annoncé en 1992 et d’ambitieux plans initiaux prévoyaient la construction d’un grand nombre de Rafale. Mais les coûts de développement et de fabrication en série apparurent très élevés et la totalité du programme fut suspendue à la fin de 1995. Heureusement cette décision fut rapportée peu de temps après avec quelques modifications affectant les équipements et les coûts, et au début du 21ème Siècle, le programme avançait de manière satisfaisante. Le Rafale est devenu un des avions de combat actuels les plus élaborés. Il possède un radart de détection et de tir vers le bas Thales RBE2 multimode capable de suivre en même temps jusqu’à huit cibles volantes associé à une avionique de pointe permettant le combat aérien et l’attaque au sol et un système ultramoderne de visée avec affichage sur le casque du pilote. Outre le Rafale C de base pour l’armée de l’Air, il existe un monoplace Rafale M pour la marine avec atterrisseur renforcé et autres modifications pour utilisation sur porte-avions. Le Rafale B est un dérivé biplace avec capacité opérationnelle pour l’armée de l’Air, et le Rafale N est pour l’aéronavale. Le premier monoplace Rafale M pour la marine a été livré en 2000 et la première unité de l’Aéronavale, la flotille 12F, a été déclarée pleinement opérationnelle en 2002. La première unité opérationnelle de l’armée de l’Air a été créée le 27 juin 2006 sur la base aérienne de Saint Dizier. La commande globale porte actuellement sur 294 Rafale. Des types dérivés pour l’exportation ont été prévus, mais aucun client étranger ne s’est encore manifesté.