Bientôt une guerre de drones ?

16 Juil Bientôt une guerre de drones ?

Le 11 juillet 2018, l’armée israélienne a tiré un missile Patriot sur un drone près de la Burayqah de la province syrienne d’El Quneitra sur le territoire de la zone démilitarisée près de la ligne de contrôle des hauteurs du Golan. Le porte-parole de l’armée israélienne, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, a déclaré que le drone était constamment surveillé et qu’il circulait à environ 10 kilomètres à l’intérieur du territoire israélien. Comme il est devenu connu plus tard, le drone abattu s’est avéré être un véhicule aérien sans pilote russe (UAV) appelé Forpost. Ironiquement, mais le UAV Forpost de cinq mètres de long a été fabriqué à l’usine d’aviation civile de l’Oural en Russie, sous licence de la technologie Searcher d’Israël. Sur le site de la chute du drone ont été trouvés des fragments avec les marques du fabricant russe, et des marques d’équipements électroniques israéliens utilisés dans les UAV Forpost. La Russie a adopté le drone Searcher par Israel Aerospace Industries et fabrique sous licence ce produit israélien sous le nom de « Forpost », basé sur un conception de production ultérieure désignée comme « Searcher II » qui est un modèle amélioré de deuxième génération introduit par IAI en 1998. Le Forpost est un système aérien tactique télé-piloté à missions multiples utilisé pour la surveillance, la reconnaissance, l’acquisition de cible, l’ajustement de l’artillerie et l’évaluation des dommages. Selon le FlightGlobal, en avril 2009, Moscou a acheté à IAI son premier lot de drones, via un forfait de 54 millions de dollars comprenant BirdEye 400 et Searcher 2s. À la fin de la même année, il a commandé 36 autres avions d’une valeur de 100 millions de dollars. Un troisième accord, évalué à 400 millions de dollars, a été signé en octobre 2010 avec la compagnie israélienne, des drones ayant été assemblés en Russie depuis début 2012 et livrés à l’armée russe à partir de 2014.

Tags:
, ,